Véronique Faure       Psychanalyste Psychothérapeute 
26 rue de l'Armor  Lézardrieux 22740
06 88 36 50 39     faure.psy@free.fr

  

  Accueil

 

Mon expérience professionnelle se décline sur trois décennies :

*enseignement (interculturel)

*recherche en anthropologie politique (africaniste)

*pratique de la psychanalyse - psychothérapie analytique (jungienne)

 

Enseignement

Passée par l'Ecole normale et la fac, j'ai enseigné en primaire et en maternelle en Guyane et dans des banlieues "défavorisées" d'une grande ville de métropole. Ceci m'a permis d'acquérir les bases concrètes et théoriques sur le développement moteur, intellectuel et psychologique de l'enfant et de m'exercer à l'observation clinique et ethnologique. J'ai ensuite préparé licence et maîtrise en sciences de l'éducation, option interculturel.

Cette décennie d'expériences multiples m'avait qualifiée pour transmettre savoirs et savoirs-faire, travailler les questions d'éducation et d'apprentissage ainsi que les relations parent/enseignant/enfant en milieu interculturel. Restait le monde et ses questionnements.

Recherche

Allant plus avant sur les questions identitaires et ethniques,  j'ai obtenu un doctorat en Etudes africaines et un poste de chercheur à la Fondation nationale des sciences politiques. Pendant dix ans, rattachée à un labo CNRS de Sciences Po. Bordeaux, j'ai assumé des responsabilités éditoriales, de co-pilotage de projets et publié dans diverses revues spécialisées. La confrontation, au cours de longs séjours de terrain en Afrique du Sud avec une violence dépassant les frontières du tabou (guerre civile, criminalité, pratiques de sorcellerie) a renforcé mon intérêt pour l'ethnopsychiatrie et ré-orienté mon cursus. Après un DU de psychologie interculturelle, j'ai amorcé le virage final vers l'étude de psyché humaine.

Psychanalyse - Psychothérapie

Vient un temps où l'on s'autorise. 

Mon analyse personnelle, poursuivie tout au long de ma formation universitaire, était achevée. Une fois mon parcours didactique bouclé, j'étais formée à la connaissance des différents cadres théoriques de référence et à la psychopathologie, entraînée aux pratiques d'écoute et de la relation d'aide, initiée aux mécanismes transférentiels, engagée dans une éthique et une déontologie. Epaulée par ma stricte et bienveillante  école analytique, j'ai quitté, au début du millénaire, le collectif de l'université pour ouvrir un cabinet en libéral à Toulouse tout d'abord, puis en Bretagne où j'ai choisi de vivre et de poursuivre la discipline et l'art de la psychothérapie. Je m'intéresse particulièrement à l'analyse des rêves.