Véronique Faure       Psychanalyste Psychothérapeute 
26 rue de l'Armor  Lézardrieux 22740
06 88 36 50 39     faure.psy@free.fr

  

  Accueil

 

La famille des psychothérapies analytiques

La psychanalyse : la cure-type freudienne

Dispositif technique du divan, de une à trois séances par semaine : le patient -Lacan dira "l'analysant"- allongé sur le divan et le psychanalyste assis à quelque distance derrière lui. Ce dispositif est tenu par le cadre et la durée (de cinq à dix ans ou plus).

Première règle fondamentale, celle des associations libres : le patient est invité à dire ce qui lui passe par la tête, sans censure. L'analyste, la plupart du temps silencieux, se met en écoute flottante. En aucun cas il ne sera directif ou séducteur ou émettra un jugement à l'égard de l'analysant. Il interviendra le cas échéant pour soutenir le patient en difficulté.

La psychanalyse est une psychothérapie efficace -qui va convaincre de nombreux psychiatres- car elle permet de dénouer les conflits psychiques, autrement dit de traiter certains maux de l'âme (notamment les névroses) -voire du corps- en agissant au niveau de la parole et des motivations inconscientes. Parmi les cas réputés les plus accessibles à la psychanalyse ; l'hystérie et les névroses mixtes, plus modérément, l'alcoolisme et la toxicomanie et plus faiblement, en raison de la grande labilité des mécanismes de défense, les psychoses et les cas borderline.

Mais la psychanalyse est aussi une philosophie alliant poésie, rigueur et liberté de parole : en France, Jacques Lacan, entre tous, lui redonne sa vertu subversive.

 

La psychothérapie analytique :

La psychothérapie analytique a une indication plus large que la psychanalyse qui peut être contre indiquée par exemple en raison de la fragilité du moi du patient. La fréquence et la durée sont moins astreignantes que dans le cadre d'une psychanalyse. La technique consiste en l'interprétation du matériel verbal. Le psychothérapeute abandonne la neutralité absolue classique du psychanalyste. Le transfert, bien présent, est utilisé sans être systématiquement interprété et manié. Enfin, en se réglant sur l'image d'équilibre que lui renvoie son thérapeute, le patient acquiert une meilleure maîtrise de lui-même et apprend à gérer ses conflits internes pour aller vers une autonomie au quotidien.

 

La psychanalyse (ou psychothérapie analytique) jungienne :

Carl Gustav Jung (1875-1961) est un des brillants élèves de Freud, pressenti comme son successeur. Néanmoins, une rupture a lieu, sévère et radicale, entre les deux médecins. Jung n'adhère pas à l'idée freudienne que la libido en tant qu'énergie sexuelle serait le concept central du développement psychique. Il dépasse l'interprétation freudienne de la loi du père, défend l'hypothèse de l'existence d'énergies psychiques dans les zones profondes de l'âme, lieu des représentations collectives primitives.

Jung découvre l'importance capitale des symboles et des archétypes. Son axe de travail principal consiste à analyser les rêves et les projections. Pour lui, l'inconscient collectif, riche dépôt d'expériences ancestrales, correspond à des évocations primitives, des images originelles, mythologiques et archaïques qui s'expriment dans les rêves, les fantasmes et peuvent libérer une énergie réparatrice et constructive.

Le processus d'individuation, autre concept jungien, permet à l'analysant de s'éloigner de son masque social (persona) et de rendre conscient ce qui est inconscient pour se rapprocher de son centre, de son Soi. L'être devenant alors une entité indivisible, une totalité. Ce qui caractérise Jung c'est son approche globale des mystères de l'âme, de la nature, de l'énergie divine. Le psychothérapeute jungien (qui souvent, à l'instar de Jung, est assis comme son patient face à lui et à la même hauteur que lui) doit pouvoir faire l'expérience de ces dimensions et ne pas simplement se cantonner à la psychologie de l'inconscient.

Une psychanalyse jungienne se déroule sur une durée moyenne de trois ans, au rythme minima d'une séance hebdomadaire. Elle peut s'agrémenter de séances de thérapie de groupe sur les rêves.